Details

L’Eiswein couronne le millésime 2018 !

22-01-2019

Grâce aux températures en dessous de zéro ces derniers jours, quelques producteurs ont réussi à vendanger leurs raisins pour produire l’Eiswein dans différentes régions viticoles.


Cet Eiswein nécessite des températures de minimum -7°C. Mais plus il fait froid, plus la concentration est élevée dans les raisins, ce qui est un avantage pour les grappes très sucrées de cette année.

En Franconie, les températures ont plongé jusqu’à -10°C le week-end dernier déjà. En Moselle, dans le Rheingau, en Hesse rhénane et dans le Palatinat, quelques domaines ont également récolté déjà cette spécialité moelleuse. Le 9 janvier, à l’aube, un domaine d’Erzingen (Bodensee) a pu récolter 420 litres d’Eiswein de Spätburgunder. Et le 26 décembre, du Riesling a été vendangé dans 2 domaines de la région de la Nahe à -8°C. La première récolte d’Eiswein du millésime 2018 a eu lieu le 28 novembre dans la région de Saale-Unstrut. Le Gewürztraminer récolté à -7°C ne sera pas vendu, mais utilisé en dosage pour le vin mousseux du même cépage.

Une intensité savoureuse avec peu d’alcool

L’Eiswein est le couronnement du millésime. Le secret réside dans la concentration des composantes des raisins. Lorsque les températures sont négatives, l’eau gèle dans les raisins et reste ensuite dans la presse. De celle-ci s’écoule alors un jus sucré comme du miel. Le moût avec des teneurs aussi élevées en sucre est difficile à vinifier par les levures. C’est pourquoi l’Eiswein a généralement un taux résiduel en sucre élevé, dépassant largement les 100 gr/l. Mais contrairement au vin doux des vignobles situés plus au sud, son titre est faible, souvent autour des 7% vol.

Ce vin noble a la particularité, malgré l’importante quantité de sucre résiduel, d’avoir une saveur quand même très fraîche grâce aux acides des fruits. L’Esiwein est une rareté et une spécialité reconnue à l’international.

L’Eiswein est un compagnon grandiose dans les moments festifs et convient parfaitement pour l’apéritif, mais aussi pour les desserts aux fruits, les glaces et les sorbets.

La récolte de Beeren- et Trockenbeerenauslese (TBA) est modeste, mais d’autant plus qualitative en 2018 : 80 domaines ont transmis, sur demande de l’Institut du vin allemand, leurs chiffres de production sans ces vins particuliers.

Vidéo : L’Eiswein fraîchement sorti de la presse : gouttes épaisses, huileuses et particulièrement aromatiques

 


Terug

Eiswein